Pour ceux qui n'ont pas Fb...

c'est le poême que nous a posté Akim le lundi :

 

Fantômes

un soir où j'étais seul,

je marchais dans la neige le cœur à moitié nu

Je marchais là tout seul au froid et vous êtes apparus...

Vous étiez une histoire qui m'était inconnue

La votre, la mienne, la notre, sur le chemin tout droit

Celle qu'on oubliera plus...

Il y aura toujours de la neige.

Akim Amara